LES BREVES DE JANVIER

COUDRIE sous la neige

Les dernières infos de la Shenov

Parler les Lieux

Le Concours littéraire de Parler les Lieux, sur le thème de Coudrie à l’époque des Templiers, réunit déjà de nombreux auteurs et autrices. Afin de s’imprégner de l’atmosphère particulière de sa chapelle et de son environnement protégé, des visites sont organisées. La première a réuni une quinzaine de personnes, la seconde fin janvier compte une vingtaine d’inscrits et une troisième début février est déjà programmée. Nul doute que ces nouveaux visiteurs deviendront des ambassadeurs de cette Commanderie perdue en pleine campagne, mais dont l’histoire est extrêmement riche.

Les découvertes

La Commanderie était clôturée d’un mur de pierres. Ce n’est pas toujours le cas. Une haie parfois en marquait les limites. Ces murs, comme certains bâtiments, ont malheureusement servi de carrière, après la Révolution. Il en reste cependant de belles longueurs. Une partie est totalement cachée par la végétation qui a repris sa place au cours du XXe siècle. Ronciers, arbustes, arbres doivent être dégagés pour les retrouver.

C’est un travail qu’Alain Grégoire et quelques passionnés du site font régulièrement. Avec, dernièrement, la mise en valeur d’une vingtaine de mètres totalement cachée. Le but est d’arriver à proposer aux visiteurs une vue complète de l’enceinte de la Commanderie, appelée également Préceptorie. Ces murs, d’environ 1m 60 de hauteur, sont composés d’énormes pierres empilées, sans aucun mortier. Datent-ils des Templiers ou des Hospitaliers ? Nous n’avons pas la réponse.

Cahiers du Noroît

La parution 2021 vous sera normalement présentée en juin, en même temps que le (les) livre(s) édités par Parler les Lieux s’inspirant de Coudrie.

Comme chaque année, des auteurs nouveaux ont signé des articles. C’est le cas de Didier Le Bornec

qui nous propose une étude très fouillée sur les Fours à Chaux de Challans. Un quartier situé route de Saint-Jean-de-Monts, à la sortie du bourg, s’appelait « Le Quartier des Fours à chaux ». Le saviez-vous ? Vous découvrirez cette activité totalement oubliée dans le nouveau Cahier du Noroît.

Conférences

Ce ne sont pas les sujets qui manquent. Entre les conférences reportées et celles qui ne sont pas encore annoncées, l’offre est diverse et passionnante. La pandémie nous permettra-t-elle de reprendre notre cycle, et quand ?

« L’exploitation des huîtres plates dans la baie de Bourgneuf du Moyen-Âge à la fin du XIXème siècle » par Monique Boutholleau-Etienne, « Napoléon III » par Francis Mallard, « Cent ans d’Histoire du travail ouvrier en Vendée » par Florence Regour, sont en attente d’une éclaircie.

Au fil du temps

C’est le titre (provisoire) du livre sur l’Histoire de Challans, que la Shenov a entrepris d’écrire.

Francis Mallard en est le rédacteur en chef. Etienne Chouinard, Henri Phelippeau, Michel Villéger, Monique Boutolleau-Etienne, Erick Croizé en sont les plumes.

Il est trop tôt pour vous en dire plus sur ce travail qui répond à une demande : les ouvrages sur Challans ne sont pas nombreux et les quelques éditions déjà anciennes.

Photo: “COUDRIE sous la neige”, cliché: Alain GREGOIRE