Brève de fin d’année 2021

Brève de fin d’année

La Shenov va prendre quelques vacances pour les fêtes de fin d’année et espère vous retrouver pour nos rendez-vous de janvier, si le virus nous le permet !

Nous vous rappelons notre dernière parution, « Challans pour les curieux », un excellent petit livre à glisser sous le sapin. Même en notre absence, vous pouvez le trouver à la Maison de la Presse de Challans, à la librairie Au Chat Lent, rue de la Redoute et au rayon presse d’Hyper U.

« Challans sous l’occupation » est actuellement en rupture et ne sera disponible qu’en cours d’année 2022, lorsque la nouvelle version, comprenant de nouveaux documents, sera terminée.

« Les cahiers du Noroît » 2021 sont toujours en vente à la Maison de la Presse et aux espaces culturels Hyper U et Leclerc. (Demandez les, ils sont cachés)

Au cours de l’année 2022 devrait paraître un livret sur la commanderie de Coudrie.

Si l’histoire vous intéresse, n’hésitez pas à nous rejoindre. Faites comme ces deux commerçantes, chevilles ouvrières de Challans je t’aime mais libérées de leur activité professionnelle, qui viennent d’adhérer à la shenov.

A propos : saviez-vous que le premier groupement des commerçants de Challans avait été créé le dimanche 3 décembre 1922? Son premier président provisoire fut Adrien Ricoleau, conseiller municipal et commerçant, accompagné de Félix Quillec, conseiller municipal, futur chef du corps des sapeurs-pompiers et d’Édouard Roux quincaillier. Lors de l’assemblée du jeudi suivant, c’est Gildas Grelier, vice-président de la Chambre de commerce qui deviendra le premier président, avec 57 voix sur 97 votants. La cotisation est fixée à 10 francs pour les commerçants et les industriels.

Le but de ce groupement, encouragé par son aîné de La Roche-sur-Yon, est de lutter contre les monopoles, exiger la suppression de l’étatisme et le retour à la liberté commerciale, lutter enfin, contre l’inquisition fiscale.

La liberté commerciale est effectivement attendue après les années de guerre et l’encadrement relatif aux pénuries, toujours en vigueur en 1922. Pour le reste, on voit que certains thèmes restent éternels !

Bonnes fêtes de fin d’année.

A l’année prochaine pour les brèves de janvier !

Erik Croizé

 

*  –  * – *

Chaque mois, rendez-vous sur
www.shenov.fr

L’actualité du passé